02 août 2008

back

Pour l'absence.
Long silence, lourd de sens (j'aimerais) mais si plein de vide.
Nouvelle vie qui commence, perspectives hallucinées.
Un appartement dans quelque chose de plus grand, tout à refaire, à faire, si ce n'était que des choses me retiennent à l'ancienne petite chose.
Le mélange risque de me péter à la gueule, tant pis.
Si j'écris c'est parce que j'ai redécouvert une sorte de frénésie vers ce qui m'avait tant manqué.
Obsessions diverses, renouveau d'un attrait cramoisi pour la lecture, la musique, le cinéma.
Obsession pour un nouvel objet, une chose humaine, puant le libertinage bancal.
Pourvu qu'elle résiste un peu, et qu'elle ne m'agace pas trop vite, j'ai bon espoir qu'elle ne le fera pas encore.
Je me plait à lui prêter les traits de l'esprit les plus admirables et je contemple ces défauts de femme, sans qu'ils me répugnent réellement. Cela faisait si longtemps que je ne m'étais pas abandonné à ce genre de choses.
C'est l'écoute de Portishead qui a motivé cette écriture.
C'est toujours aussi mauvais, aussi égotiste qu'avant, le surplace en attendant l'envol à la Brazil, Icare des temps modernes, pourvu que les buildings qui sortent de terre ne me fracassent pas trop facilement.
Je me noie un peu dans tout ça et redécouvre les joies de la solitude et la folie légère vers laquelle elle tend invariablement.
Merci, bonsoir à la semaine prochaine, à demain, à dans quatre mois. Va savoir.


Découvrez Portishead!

Je suis sans trop m'en faire mon propre souffle, variable lui, mon souffle au coeur et la cigarette l'y aide beaucoup.


(je m'étais promis de ne plus accompagné mes posts de musique pour ne pas en influencer la lecture mais je vous laisse un lecteur, libre à vous de le mettre en lecture ou non.)

Posté par greenhand59 à 23:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur back

    Ça valait peut-être le coup de patienter.

    Posté par Mollusque, 03 août 2008 à 17:38 | | Répondre
Nouveau commentaire