15 octobre 2007

J'avais écrit un article magistral, long, immense et superbe. J'avais écrit un remède, une solution, une ode à la vie, un épitre à mon être d'une acerbe violence. J'avais tout, j'avais de quoi combler ce vide.
Internet a planté.

(...)

J'ai envie de me pendre et d'un rhum-orange.


Posté par greenhand59 à 01:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur J'avais écrit un article magistral, long, immense

Nouveau commentaire